Manger avec une nouvelle prothèse dentaire

Parler et manger avec une nouvelle prothèse dentaire

Pour une adaptation plus facile

D’abord, Parler et manger avec une nouvelle prothèse dentaire complète (dentier) ou partielle peut s’avérer plus difficile au début. Par conséquent, prenez connaissance de ces conseils qui vous aideront à y arriver et qui vous faciliterons la vie.

Manger mou!

Deuxièmement, pour débuter votre période d’adaptation choisissez des aliments qui, autant que possible faciliterons la mastication :

  • Préférer le poisson et le poulet aux viandes rouges.
  • Éviter de manger du pain frais car celui-ci devient plus collant lorsqu’il est mélangé avec votre salive. Cela risque de déloger votre prothèse plus facilement au début. Préférez-y les rôties mais pas trop grillées.
  • Les légumes cuits seront inévitablement préférés aux légumes crus
  • Les oeufs et omelettes seront un bon choix au petit déjeuner
  • Attention aux salades…De nature fibreuse, les morceaux de feuilles colleront sur votre prothèse et vous causeront beaucoup de désagréments au début.

En raison de votre manque d’expérience avec votre nouvelle prothèse, votre langue contrôle moins bien le bol alimentaire. Aussi, tentez d’éviter les salades, car elles sont souvent accompagnées de légumes crus et même de noix. Le parfait mélange de tout ce qu’il faut éviter de manger au début!

ET POUR FINIR, OUBLIEZ LE CARAMEL

Prenez de petites bouchées et mastiquez lentement. Tenter de répartir votre nourriture des deux cotés de votre bouche afin d’équilibrer la mastication.

Plusieurs vont vous demander de commencer à introduire des aliments plus consistant à votre alimentation après une période allant de 10 à 90 jours !.

Je préfère vous dire que vous êtes la personne la mieux placée pour juger de votre évolution et adaptation. Si vous vous sentez prêt, débuter lentement, par contre si des difficultés apparaissent, cesser et communiquez avec votre denturologiste pour en discuter.

Tout doucement, vous retrouverez le plaisir de manger

Je chuinte et je siffle !

Il est tout à fait normal au début d’avoir certaines difficultés à bien parler. La phonétique est particulièrement dirigée par la langue et les lèvres.

Par conséquent, avec votre nouvelle prothèse dentaire, les repères que celles-ci avaient pour votre prononciation sont disparus. Le soutien des muscles de votre bouche est maintenant différent et tout votre environnement buccal doit de ré-éduquer.

Donc, les lettres « B », « V », « S » et « F » seront celles qui vous occasionneront le plus de problèmes. Lire à haute voix et parler souvent aideront votre adaptation phonétique, mais le grand gagnant sera le temps. Ne vous empressez pas, donnez-vous du temps et cela se réglera naturellement. Vos muscles vont se recréer des repaires et s’adapter à l’espace et à l’environnement.

En conclusion

N’oubliez-pas, les inconvénients que vous vivez au début pour parler et manger ne sont que temporaire. Soyez patient, tout se réglera doucement

Si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à nous en faire pars. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre ou de vous conseiller.

Tags: , ,
Catégories:Prothèse complète, Prothèse dentaire

Articles Similaires

2 commentaires

  1. Jacline Wiedemeier Gendron

    Bonjour,
    ayant une prothèse fixe sur 4 implants – après un an, j’ai toujours des problèmes à parler et surtout de prononcer les S.
    Dois-je encore persévérer ou y a-t-il un moyen pour m’aider.
    Je vous remercie pour votre aide.

    1. Daniel Bergeron

      Bonjour Mme Gendron,

      Avec un tel délai, vous devriez normalement avoir terminer votre période d’adaptation et retrouvé une phonétique plus que satisfaisante. Votre situation peut-être particulière et être associée à votre prothèse fixe. Nous parlons probablement dans votre situation de la prothèse inférieure. Le sifflement de certaine lettre peut-être relié soit à la position des dents ou du déplacement de l’air nécessaire à la production des sons. Une prothèse fixe offre souvent une chambre inférieure (espace sous la prothèse, permettant l’hygiène) qui laisse une certaine quantité d’air passé mais qui est difficilement contrôlable, entre autre par la langue. Plus l’espace sous la prothèse est grand, plus la quantité d’air y passant sera grande et plus vous pourrez éprouver certaines difficultés en phonétique.

      Une autre source de difficulté en phonétique pourrait être relié à ce que j’appelle un étranglement de la langue, C.A.D. l’espace qui est offert à la langue entre les dents postérieures de la prothèse inférieure. Si cet espace est insuffisant, la langue manque de liberté.

      Les causes reliées aux problèmes de phonétiques peuvent être multiple, c’est pourquoi, je vous recommande d’en discuter avec votre professionnel traitant. Il a pu faire certains choix de positionnement selon l’ensemble de votre morphologie. Selon votre condition personnelle, il pourra apporter ou non certaines corrections sur votre prothèse, ou vous en expliquer les raisons.

      Je vous remercie de nous avoir soumis votre problématique, en espérant que mes commentaires pourrons vous aider.

Laissez un Commentaire