Prothèse Dentaire Supérieure et Stabilité !

Prothèse dentaire supérieure et stabilité

Il est relativement facile à comprendre que la prothèse dentaire supérieure adhère au palais par un phénomène de succion.

Premièrement, l’empreinte de votre gencive se doit d’être rigoureusement bien exécutée par le denturologiste. Par conséquent, la prothèse fournira dans ses moindres détails la forme de la gencive.  Votre dentier se fixera tout comme une ventouse.

Un exemple représente bien ce phénomène de succion. Placer une goutte d’eau entre deux plaques de verre. La goutte d’eau prise sous les plaques, créera une succion et les plaques de verres se colleront ensemble. À un point tel qu’il est souvent difficile à les séparer.

La fabrication d’une prothèse dentaire supérieure, est encore aujourd’hui, la méthode la plus répandue pour le remplacement des dents naturelles.

Que ce soit sur une ou deux arcades (supérieur et inférieure), la prothèse dentaire rétablie convenable des fonctions masticatrices et esthétiques.

Mais son rôle ne s’arrête pas là!

En plus de fournir une fonction masticatrice et esthétique, la prothèse dentaire complète (dentier) va compenser la perte de volume de votre gencive. Vous comprendrez, qu’avec les années, l’os de votre mâchoire subit un vieillissement et une résorption (perte de volume).

À l’époque, certains denturologistes sculptaient dans la voûte de la prothèse (au palais) une ventouse afin d’augmenter le phénomène de succion.

Par contre au bout de quelques temps, les dégâts sont apparus !

La gencive à force d’être aspiré s’est vu déformée. Cette technique a été abandonnée ou tout au moins, n’est utilisée que par certains et que dans des conditions particulières.

La stabilité de la prothèse dentaire supérieure

Il arrive à l’occasion, malgré le travail soigné du denturologiste, que la stabilité de la prothèse dentaire supérieure (dentier) ne soit pas idéale. Certains facteurs influence cette condition :

  • Bouche sèche : Certaines personnes ont la bouche sèche naturellement tandis que d’autres vivent cette situation à cause d’une certaine médication. Une bouche qui manque de salive défavorise la création de succion.
  • Palais arqué : Cette forme crée difficilement la succion car la plus grande surface de tissus est en position verticale et le centre de la gencive est aigu. Le phénomène de succion a besoin d’une surface plane pour se former et dans cette forme de gencive, cette prédisposition est pratiquement absente.
  • Palais plat : Souvent cette forme de palais est accompagné de tissus ayant peu de volume. Le palais demeure relativement dur et défavorise souvent la formation de la succion.
  • Ensuite viennent les crêtes dépouillées, sans rétention, irrégulières etc.

Ne manquez pas notre prochaine rubrique : Prothèse dentaire inférieure et Stabilité.

N’hésitez pas à nous faire pars de vos questions ou commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Tags: , , ,
Catégories:Prothèse complète, Prothèse dentaire

Articles Similaires

Laissez un Commentaire