Prothèse dentaire inférieure et Stabilité

Prothèse dentaire inférieure et stabilité

Ce n’est un secret pour personne (ou presque…, si vous n’avez jamais porté de prothèse dentaire inférieure). Lorsqu’on est un porteur de prothèses dentaires complètes (supérieure/inférieure), les problèmes de stabilités se retrouvent majoritairement en bas.

Prothèse dentaire inférieure qui bouge

Tel que cité dans notre article précédent portant sur la prothèse supérieure, les facteurs d’instabilités sont pratiquement les mêmes.  Enfin presque, sauf naturellement la forme du palais, car ici nous avons une forme de fer à cheval!

Il va s’en dire, que la forme joue tout de même un grand rôle. D’abord, prenons le temps d’énumérer quelques facteurs qui nuisent à la stabilité d’une prothèse dentaire inférieure :

  • Une crête mobile nuit considérablement à la stabilité du dentier du bas. Vous comprendrez facilement, qu’une gencive qui bouge ne peut empêcher une prothèse de bouger. Les deux étant intimement liés.
  • Tout comme pour la prothèse du haut, la bouche sèche et le manque de salive défavorise la stabilité.
  • La majeure partie des surfaces de la gencive sont verticales. Donc, presque pas de surface plane qui favoriserait la succion.
  • Une gencive mince, dépouillée et résorbée n’offre aucune rétention pour la prothèse inférieure.
  • La langue détient la palme d’or. Premièrement, imaginez tous les mouvements que votre langue peut faire soit en parlant ou en mangeant.  Avez-vous l’impression que votre gencive du bas pourrait retenir votre prothèse en place? En plus, si vous avez plusieurs points énumérés ci-haut…!

Un autre facteur négatif

Tentons d’en redire un peu plus sur le facteur négatif que votre langue peut causer dans l’instabilité de votre prothèse inférieure. Imaginez que vous avez été longtemps sans porter de prothèse inférieure ou que vous avez été édenté partiellement à votre maxillaire inférieure. Disons pour l’exemple qu’il ne vous reste que les dents antérieures, de la canine gauche à la canine droite.

La langue est un muscle relativement large et plat. De plus, elle adore se prélasser au fond de votre bouche en envahissant une bonne partie de l’espace qui lui est disponible. Donc, s’il vous manque les dents postérieures en bas et que vous ne portez aucune prothèse, votre langue s’élargira.

Vous voyez où je veux en venir ?

C’est comme de placer une clôture à votre langue pour l’empêcher de déborder ! Elle va rouspéter en éjectant votre prothèse.

Le remède à cette situation est le temps. La langue est un muscle qui a la propriété de se refondre dans l’espace qui lui est conféré. Mais il vous faudra de la patience.

En conclusion, pour contrer tous ces problèmes de stabilité de votre prothèse dentaire inférieure, il existe les implants dentaires. Nous en parlerons dans un prochain article.

N’hésitez pas à nous poster vos questions ou commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Tags: , , ,
Catégories:Prothèse complète, Prothèse dentaire

Articles Similaires

Laissez un Commentaire